Vaccins antiCOVID – Les brigands commencent à sortir du bois

par Michel de Lorgeril.

On nous promet, contre toute rationalité médicale et scientifique, des vaccins antiCOVID pour la fin de l’année (pour les plus crétins, made in America), pour le 1er trimestre 2021 (pour les idiots, made in France) ou pour le courant de 2021 pour les autres niaiseux qui s’expriment dans les médias tous les jours.
Bon !

Question : comment, quand on sait comment se fabrique la recherche clinique éthiquement acceptable, peut-on proférer de telles sornettes ?

Réponse : en donnant un « spectacle » de sciences médicales tout en faisant n’importe quoi. Machiavel aurait adoré !

Nous savions que nous étions en guerre contre un virus ! Comme dans toutes les guerres, il y a des victimes et il y a ceux qui profitent pour s’enrichir !

C’est un grand classique : les généraux plastronnent, les bons soldats tombent au front et à l’arrière, le business bat son plein tout en donnant des garanties que l’on participe à l’effort de guerre.

Gare à ceux qui, pacifistes ou réalistes, démoralisent le bon peuple qui voient ses plus jeunes monter au front. Ils seront punis, ces défaitistes !

Avec la COVID-19, c’est moins grave, ce sont nos séniors obèses et diabétiques qui tombent ; on va pas en faire une maladie sauf si d’autres classes d’âge commencent à tomber aussi…

Le vaccin antiCOVID est donc la partie business de ceux qui « se battent » à l’arrière pour la plus grande gloire du pays. Clausewitz aurait adoré !

Être un des premiers à commercialiser un vaccin antiCOVID est donc la vraie guerre. Des centaines de milliards sont en jeu, l’avenir de pans entiers des industries des produits de santé est aussi en jeu. Des politiciens « trumpettistes » en ont fait leur bouée de sauvetage…

Jamais, à mon avis, la Société du Spectacle n’avait autant envahi les mondes de la médecine et de la Science.

source : https://michel.delorgeril.info

Réseau International

Laisser un commentaire