Thabo Mbeki: « Je me sens un peu responsable de la situation Ivoirienne »

3ème MANDAT/THABO MBEKI : « Alassane Ouattara est un homme qui n’a ni foi en l’honneur ni parole d’honneur »

L’ancien président de l’Afrique du Sud, Thabo Mbéki, à l’instar de nombreuses personnalités d’ici et d’ailleurs, est très remonté contre le président Alassane Dramane Ouattara. Et ce, au regard de la volonté du Président sortant de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, de se représenter à l’élection présidentielle de 2020 pour un troisième mandat. Violant ainsi la constitution ivoirienne qui en ses articles 55 et 183 le lui interdisent. « Alassane Ouattara est un homme qui n’a ni foi en l’honneur ni parole d’honneur », a-t-il dit. Ci-dessous sa réaction.


« Alassane Ouattara est un homme qui n’a ni foi en l’honneur ni parole d’honneur. Je serai toujours surpris de la distance qu’il est prêt à parcourir dans le seul but de contenter ceux qu’il y a cinquante ans mettaient son peuple dans les chaînes de l’oppression. Je me sens un peu responsable de la situation Ivoirienne dans la mesure où c’est moi qui ai persuadé le Président Gbagbo de permettre à Ouattara d’être candidat. Je n’ai pas assez de mots pour vous dire le dégoût que m’inspire cet homme. Heureusement que la vie des hommes n’est qu’une petite étoile filante dans l’histoire du monde. La Côte d’Ivoire se retrouvera un jour », Thabo Mbéki, ancien Président de l’Afrique du Sud.


A LIRE AUSSI:// AFFAIRES DROGUE ET 3ème MANDAT : la DEA menace, La France se fait peur : août va-t-il inscrire Abidjan en vigilance orange?


 Il faut souligner que c’est le président Thabo Mbéki, alors président en exercice de l’Afrique du Sud, qui, dans le cadre des accords de Pretoria, a pesé de tout son poids pour que le Président Laurent Gbagbo, par le biais de l’article 48, autorise monsieur Alassane Ouattara, président du RDR, à candidater à l’élection présidentielle de 2010.  

A.Y

Laisser un commentaire