Pétrole au Sénégal: Un scandale à tiroirs

Pétrole au Sénégal : Un scandale à 10 milliards de dollars

BP, le géant de l’énergie, a accepté de payer près de dix milliards de dollars à un homme d’affaires impliqué dans un contrat pétrolier controversé, d’après une enquête de la BBC.

BP avait acheté les actions de Frank Timis dans un gisement de gaz au large des côtes du Sénégal pour 250 millions de dollars en 2017.

Mais les documents obtenus par BBC Panorama et Africa Eye révèlent que BP versera également à sa société entre neuf et douze milliards de dollars en redevances.

BP et M. Timis ont tous deux nié tout acte répréhensible dans cette affaire.

Une enquête de Mayeni Jones.

La version longue;

Révélations sur le gaz : Clédor Sène confirme la BBC et enfonce le clou

Tel un coup de tonnerre, les révélations de la chaine anglaise Bbc sur des « versements suspects », dans les transactions entre BP et Timis Corporation, s’agissant de l’exploitation gazière au Sénégal, suscitent moult réactions. Une affaire qui éclabousse le frère du Président Macky Sall, Aliou Sall. L’enquête de la Bbc révèle que BP va verser à Timis Corporation « entre neuf et douze milliards, sur les quarante prochaines années ». Des chiffres que corrobore le leader du mouvement « Claire vision », Clédor Sène.

« Ces révélations viennent confirmer toutes celles déjà faites par beaucoup de Sénégalais. Moi, j’avais dit que BP avait versé 8 milliards de dollars au Sénégal et 4 à la Mauritanie », souligne M. Sène.

Pour lui, « l’implication du Président Macky Sall » a fortement pesé sur la balance. « Bp a négocié sur un volume de production d’un milliard de barils, en raison de 2 dollars par baril. Mais les actifs ayant monté en bourse, Timis et Aliou Sall ont négocié sur la durée du contrat (40 ans), leurs bonus de production. Ce qui se traduit par un contrat de redevance, car Bp assure à Timis Corporation et à Aliou Sall de verser X dollars par baril, jusqu’au terme de la licence d’exploitation », relève le président de « Claire Vision ».

Une clause qui semble raisonnable à première vue, mais loin s’en faut selon Clédor Sène.

« Ça ne parait pas astronomique, parce que étalé sur le temps, mais retenez par exemple que, 10 millions de dollars c’est à peu près 5 milliards de Francs Cfa, étalés sur 40 ans, c’est plus de 100.000 milliards par année ».

Sénégal: le frère du président Macky Sall soupçonné de corruption

Au Sénégal, le frère de Macky Sall, Aliou est accusé par la BBC d’avoir touché des pots-de-vin lors de l’attribution de deux champs pétroliers et gaziers. À l’époque, Aliou Sall était salarié de l’homme d’affaires Franck Timis qui a obtenu les concessions au large du Sénégal. Ce ne sont pas les premiers soupçons de corruption à l’encontre d’Aliou Sall qui rejettent ces accusations et menacent de porter plainte alors que le média britannique diffuse pour la première fois des documents confidentiels.
C’est en 2012 que l’homme d’affaires Franck Timis a obtenu deux concessions de gaz et de pétrole. Deux contrats validés par le président sénégalais Macky Sall. La BBC publie un email de Franck Timis daté de 2014. L’homme d’affaires indique que 250 000 dollars doivent être versés à l’État sénégalais pour payer des taxes sauf que l’argent affirme le média britannique atterri sur le compte d’une société, Agitrans, qui est dirigée par Aliou Sall.

Démenti

Les avocats du frère de Macky Sall ont démenti ces accusations de corruption et menacé de porter plainte contre la BBC. En 2016, la multinationale britannique BP a racheté les concessions sénégalaises de Franck Timis pour 250 millions de dollars. Nos confrères publient l’accord confidentiel entre les deux parties : il est indiqué que Franck Timis va toucher de BP dans les 40 prochaines années entre 9 et 12 milliards de dollars de redevances.

Rejet de tout versement illégal

Comme Aliou Sall, Franck Timis rejette tout versement illégal. Les deux hommes ne travaillent plus ensemble. En 2017, Aliou Sall a été nommé directeur de la Caisse des Dépôts.

Gaz sénégalais: Ces documents très compromettants qui révèlent un deal entre Bp, Frank Timis et Aliou Sall

BP, le géant de l’énergie, a accepté de payer près de dix milliards de dollars à un homme d’affaires impliqué dans un contrat pétrolier controversé, d’après une enquête de la BBC. 
BP avait acheté les actions de Frank Timis dans un gisement de gaz au large des côtes du Sénégal pour 250 millions de dollars en 2017. Mais les documents obtenus par BBC Panorama et Africa Eye révèlent que BP versera également à sa société entre neuf et douze milliards de dollars en redevances. BP et M. Timis ont tous deux nié tout acte répréhensible dans cette affaire. 

L’enquête de nos confrères révèle également que le frère du Président Aliou Sall a touché 1/4 de million de dollars qui d’après un spécialiste des fraudes et corruption serait un pot-de-vin. 

BBC Seneweb RFI et Pressafrik

Laisser un commentaire