Que fait l’émissaire de Trump au Sahara ?

par Malick Hamid.

Un mois après la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, un émissaire du président américain sortant, Donald Trump, s’est rendu, ce samedi, sur ces lieux que se disputent le royaume chérifien et le Front Polisario.

Le secrétaire d’État américain adjoint pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, David Schenker, s’est rendu, ce samedi 9 janvier 2021, au Sahara occidental. Cette visite intervient un mois après la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, assujettie à la normalisation des relations entre le Maroc et Israël.

L’accord entre Américains, les Israéliens et les Marocains prévoit notamment l’ouverture d’un consulat américain à Dakhla, port de pêche situé dans le sud du Sahara occidental. En paraphant cet accord, le Maroc devient le quatrième pays à normaliser ses relations avec Israël en 2020, après les Émirats Arabes Unis, Bahreïn et le Soudan.

Sur son compte Twitter, l’Ambassade américaine au Maroc a indiqué que « le plus haut diplomate américain pour l’Afrique du Nord et le Proche-Orient effectue aujourd’hui une visite historique à Laâyoune ». Laâyoune étant la capitale régionale du Sahara occidental.

La visite de David Schenker s’inscrit dans le cadre de l’accord signé le 22 décembre par les Américains, les Israéliens et les Marocains, liant une normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu à la reconnaissance américaine de la souveraineté de Rabat sur le Sahara occidental.

Une source diplomatique à Rabat de l’AFP a indiqué que David Schenker, après une rencontre à Dakhla avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, doit visiter, ce dimanche 10 janvier 2021, les locaux qui accueilleront la représentation américaine.

Le journal, qui cite l’agence officielle marocaine MAP, ajoute qu’à son arrivée à Laâyoune, après une tournée régionale qui l’a conduit en Algérie et en Jordanie, David Schenker a visité le siège de la mission de l’ONU au Sahara occidental, la MINURSO.

source : https://www.afrik.com

Laisser un commentaire