Poutine léve les sanctions imposées par la Russie à l’Érythrée depuis 9 ans

Vladimir Poutine a signé un décret visant à lever les sanctions imposées par la Russie à l’Érythrée il y a neuf ans. L’acte a été publié lundi 22 juillet sur le portail officiel d’informations juridiques.

Cette décision a été prise après que le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté le 14 novembre 2018 la résolution 2444 sur la levée des sanctions contre l’Érythrée.

En juillet 2010, Dmitri Medvedev, alors Président russe, signe un décret imposant des sanctions à l’Érythrée. Le pays d’Afrique de l’est est alors déjà sous le coup de sanctions du Conseil de sécurité de l’Onu, et ce depuis le 23 décembre 2009.


La résolution 1907 imposée par le Conseil de sécurité prévoit un embargo sur les armes, des interdictions de voyage, le gel d’avoirs et d’autres sanctions. L’Onu décide de placer le pays sous un régime de sanctions strictes pour son soutien présumé aux djihadistes en Somalie, une accusation que le gouvernement érythréen nie.
En outre, les dirigeants du pays refusent de retirer leurs troupes à la frontière avec Djibouti, entraînant ainsi une aggravation des relations entre les deux États. L’adoption de sanctions s’explique également par le conflit armé qui oppose l’Érythrée à l’Éthiopie de 1998 à 2000.

La Russie a appelé à plusieurs reprises à lever les sanctions contre l’Érythrée après que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le Président de l’Érythrée Isaias Afwerki ont signé un accord de paix à Asmara le 9 juillet 2018. Moscou a affirmé que la suppression des restrictions permettrait de renforcer le dialogue et d’améliorer la sécurité dans la région.

Sputniknews

Laisser un commentaire