Pourquoi en matière de transport le pétrole a encore de belles années devant lui…


Notre époque souffre du trop d’informations et nous sommes saturés et devenus incapables de tirer quelque marron du feu qui nous consume. A l’heure où notre Président de la République programme son suicide électoral avec une « proposition bobo » d’inscrire une revendication écolo dans notre Constitution, il conviendrait de simplement rappeler l’état global actuel de notre consommation d’énergie en France.

En premier lieu, ne pas confondre « consommation d’énergie » ET « consommation d’énergie ELECTRIQUE » : Cette dernière ne dépasse pas les 20% de la consommation totale d’énergie en France ! Ainsi, en terme de consommation d’énergie, et donc d’émission de Gaz à Effet de Serre (GES), quel que soit le contexte, dans 80% des cas, notre consommation d’énergie génère des GES !!! Qu’on se le dise.

Lorsqu’on écoute ce que la majorité des médias et commentateurs disent, on ne peut s’empêcher de penser qu’ils s’imaginent que SEULE la consommation d’énergie électrique constituerait le débat, alors même que cela ne représente que 20% du contexte comme rappelé ci-dessus : On dirait que le matraquage médiatique et historique des producteurs d’énergie électrique tel que EDF clamant à tout va que 75% de « leur production d’énergie » est d’origine nucléaire, et donc sans émission de GES, a abouti, en France, à faire penser à tous que nous serions les champions de la non émission de GES !!!

Ainsi, nous ne verrions à peine 20% du problème, mal typiquement français, pensant qu’en remplaçant le nucléaire par le photovoltaïque ou l’éolien, suffirait ! C’est juste oublier les 80% restant qui sont toujours et bien d’origine fossiles !!!

Voilà donc le premier point fondamental qu’il faudrait que tout intervenant sur le sujet de « la production d’énergie électrique en France » précise systématiquement avant d’émettre un quelconque avis ou conseil sur le sujet.
Publicité

Dans un second temps, et ce « détail mortel » des 20% du sujet étant précisé, regardons juste les possibilités d’action pour une diminution éventuelle d’émission de GES via la production d’énergie électrique : La première voie « médiatique » s’ouvrant apparemment à nous serait celle de l’utilisation des Véhicules Electriques (VE) en particulier pour les Véhicule dit « Particulier » (VP). Alors allons-y avec quelques chiffres clés pour la France uniquement :

1/ Les VP représentent environ 1/3 des émissions GES (40 millions de VP en France)

2/ Supposons remplacer la seule moitié des VP : 20 millions de VP, soyons modestes !

2.a/ Cela coûterait, comme aujourd’hui avec une aide gouvernementale d’environ 10k€ par VE acheté, près de 200 milliards d’€, soit 10% du PIB, ou au moins 5 années de croissance standard (2%/an ce qui est très optimiste, hors COVID19 évidemment)

2.b/ Cela nécessiterait, pour 12000 kms par an et par VE (le standard), le doublement de l’installation de la production électrique française : En termes de coût on dépasserait les 600 Milliards d’€, 1/3 de PIB à dépenser soit encore au moins 20 ans de croissance !!! Le COVID19 avec ses 120 milliards d’€ fait pâle figure, un petit joueur même !!!

2.c/ Cela ne réduirait théoriquement que de 1/6 nos émissions de GES (15%) !!! Les ¾ du problème resteraient posés…
Publicité

2.d/ Cela occuperait en termes d’espace l’équivalent d’un à deux départements français…

Arrêtons-nous là !!! Ce projet ne tient pas, ce n’est pas 30 années qu’il nous faudra mais plutôt un siècle au moins, et sans doute plus et en étant très optimiste, pour juste réduire nos émissions de GES de moitié et cela rien qu’en France rappelons-le !!! Pire, tout cela ne tient pas compte des problèmes immenses de productions de batteries de VE et leur recyclage,…

Sérieusement, les énergies fossiles ont encore un très bel avenir devant elles, 2 siècles semblent raisonnables, et les discours et mesures actuelles seront bientôt reléguées aux utopies du passé,

sinon à celles des escroqueries. Et je ne parlerai pas des 5 à 10 années qui viennent rien que pour digérer le COVID19.

 Français, pensez au reste du Monde qui représente 99% des êtres vivants : Quand les hommes ont faim et froid les beaux discours ne tiennent plus (regardez « koh lanta » vous aidera à mieux comprendre…).

UN expert en conception de VE.

par LVDL

Agoravox

Laisser un commentaire