Mali Lithium devient un producteur d’or avec l’acquisition de la mine malienne Morila

Mali Lithium a acquis auprès d’AngloGold Ashanti et Barrick, 80% de participations sur la mine d’or malienne Morila pour une somme comprise entre 22 et 27 millions $. Au moment où l’or jaune affole les compteurs, cette transaction devrait l’aider à générer des revenus pour financer ses autres projets.

La compagnie minière Mali Lithium Ltd (MLL) est désormais un producteur d’or en Afrique de l’Ouest. Elle a en effet annoncé ce lundi 31 août 2020, la conclusion d’un accord avec AngloGold Ashanti et Barrick pour l’acquisition de 80 % d’intérêts dans la mine d’or Morila au Mali. La transaction, d’un montant compris entre 22 et 27 millions $, reste néanmoins soumise à l’approbation gouvernementale et devrait être bouclée d’ici octobre 2020.

« Nous sommes enthousiastes à l’idée d’acquérir une mine du calibre de Morila, avec sa production passée et ses ressources minérales de 8,7 millions d’onces d’or. Il s’agit d’une acquisition véritablement transformatrice pour la société, car nous devenons un producteur d’or », s’est réjoui Alistair Cowden (photo), président exécutif de la compagnie.

MLL estime actuellement que le projet héberge des ressources minérales de 32 millions de tonnes titrant 1,26 g/t d’or soit 1,3 million d’onces. Elle compte accroitre cette ressource grâce au démarrage d’une campagne de forages sous peu ainsi qu’à l’intégration du gisement d’or Koting, situé sur son projet Massigui, adjacent à la Morila. Un nouveau plan minier intégrant les nouvelles estimations ainsi que le prix actuel de l’or est déjà en cours de préparation.

Pour rappel, outre Massigui, Mali Lithium contrôle au Mali le projet aurifère Dankassa ainsi que son actif phare, le projet de lithium Goulamina. Cette acquisition, conjuguée à l’excellent prix de l’or depuis plusieurs mois, place la société en bonne voie pour générer des revenus tout en poursuivant le développement de son portefeuille de projets.

Agence Ecofin

Laisser un commentaire