Liberté de presse existe-t-elle sur le Rwanda?

Par Nathalie Blaquière, Judi Rever, et Robin Philpot

Dans une lettre aux médias, Judi Rever et Nathalie Blaquière, journalistes spécialistes du Congo et du Rwanda, se sont donné comme objectif de « défendre notre liberté de presse, chez-nous, au Canada. »

Dans cette entrevue les deux décrivent les obstacles et les menaces auxquels sont confronté les gens qui posent des questions sur le récit officiel sur la tragédie rwandaise, qui remettent en question ce récit, qui cherchent la vérité.

Elles s’élèvent également contre les pressions indues subies par Radio-Canada pour avoir invité Judi Rever à défendre son livre L’éloge du sang, les crimes du FPR, à l’émission Bien entendu avec Stéphan Bureau.

Judi Rever et Nathalie Blaquière ont toutes deux séjourné dans l’Est du Congo et témoignent de la destruction et de la mort que le Rwanda sous le FPR de Kagame à infligé aux réfugiés majoritairement hutus du Rwanda. Judi enquête sur la tragédie rwandaise depuis plus de 20 ans. Nathalie Blaquière a aussi vécu au Rwanda et témoigne de la répression constante de l’opposition mais aussi des journalistes rwandais.

Elles abordent aussi l’utilisation mots massues comme « négationnistes et révisionnistes » qui visent à bâillonner toute personne qui ose chercher la vérité sur le Rwanda (et le Congo) au-delà des lieux communs répétés à nausée. https://w.soundcloud.com/player/?visual=true&url=https%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F973992526&show_artwork=true&maxwidth=500&maxheight=750 La source originale de cet article est Le pied à Papineau -CKVL Copyright © Nathalie Blaquière, Judi Rever, et Robin Philpot, Le pied à Papineau -CKVL, 2021

Réseau International

Laisser un commentaire