Le Rwanda et la RDC se mettent d’accord sur l’exploitation du méthane du lac Kivu

Le Rwanda et la RDC s’engagent à protéger la biodiversité du lac Kivu dans le cadre de l’exploitation de son méthane.


Le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC) viennent de signer un accord pour préserver la biodiversité du lac Kivu dans le cadre de l’exploitation de ses ressources énergétiques. Le document signé entre les deux Etats vise à encadrer l’exploitation du méthane contenu dans le sous-sol du lac pour permettre la production électrique.
« Le lac Kivu recèle une grande biodiversité et de nombreuses ressources naturelles qui sont importantes pour la vie humaine. En exploitant les ressources du lac, nous allons également nous assurer que ces activités protègent la biodiversité », a affirmé Jeanne d’Arc Mujawamariya, la ministre rwandaise de l’Environnement.
La quantité de méthane présente dans le lac Kivu permettra la production de 700 MW d’électricité sur une période de 55 ans. Les deux pays qui partagent le lac entendent exploiter cette ressource non seulement pour la production électrique, mais aussi pour celle de gaz de cuisson afin de réduire la déforestation.
Le Rwanda a déjà lancé une étude de faisabilité du projet et un processus de sélection d’entreprises désireuses de mettre en place des plateformes d’exploitation du gaz.
Gwladys Johnson Akinocho

Agence Ecofin

Laisser un commentaire