Les dessous de la Hirak algérienne

Le Pied A Papineau CKVL

Ahmed Bensaada, auteur de Arabesques américaines, Le rôle des États-Unis dans la révolte de la rue arabe, nous parle d’abord de la grande Assemblée publique à Montréal le 10 décembre avec la journaliste indépendante Vanessa Beeley à laquelle il avait assisté.

Il se penche ensuite sur la révolte en Algérie en insistant sur le fait que l’avenir de l’Algérie doit être déterminé par les Algériens eux-mêmes sans intervention étrangère. À ce sujet, il souligne le rôle notamment financier mais aussi de formation joué depuis 2011 par les organisations américaines, telles le National Endowment for Democracy (NED), Freedom House et bien d’autres. Il remarque que les méthodes utilisées par certains manifestants viennent directement du manuel utilisé dans toutes les « révolutions colorées » et dans le mal nommé printemps arabe. Exemple: des manifestants donnent des fleurs aux forces de l’ordre, ou encore, ils balaient les rues, pas régulièrement, une seule fois. Clairement, des opérations de propagande.

Il termine en dénonçant celui qui a parrainé la résolution du Parlement européen, Raphaël Glucksman, le « consultant en révolution », conseiller spécial des révolutionnaires colorés géorgiens et ukrainiens.

AUDIO:

Par Ahmed Bensaada et Robin Philpot

La source originale de cet article est Le Pied A Papineau CKVLCopyright © Ahmed Bensaada et Robin PhilpotLe Pied A Papineau CKVL, 2019

Laisser un commentaire