Le secteur de la volaille en Tunisie ébranlé par des importations incontrôlées

Les producteurs d’œufs et de volailles en Tunisie ont enregistré plus de 50 millions d’euros de pertes à cause des importations non contrôlées, a indiqué un membre de la Fédération nationale des éleveurs de volailles au site agricole Flehetna.

Dans une déclaration au site tunisien d’information agricole Flehetna (notre agriculture, en français), Fathi Ben Khelifa, membre de la Fédération nationale des éleveurs de volailles en Tunisie, affirme que l’importation d’œufs et de viande blanche a entraîné d’énormes pertes aux producteurs locaux.

M.Ben Khelifa précise qu’au cours des quatre derniers mois, le secteur a essuyé 160 millions de dinars tunisiens de pertes (soit 50.598.000 euros).

Selon lui, les producteurs de volailles vont demander au Premier ministre par intérim Kamel Morjane d’accélérer la signature de l’accord régissant le système des volailles, afin d’éviter de nouvelles pertes. Une réunion entre les deux parties est prévue ce vendredi 30 août.

Pour approvisionner et réguler le marché, et ainsi éviter toute pénurie et hausse incontrôlée des prix, notamment durant les saisons où la consommation est importante, le gouvernement tunisien autorise les importations d’œufs et de volailles, selon le journal Kapitalis.

Sputniknews

Laisser un commentaire