Le Nigeria lance les prêts à taux zéro pour les agriculteurs et le petit agrobusiness


La Banque centrale du Nigeria a dévoilé mardi sa nouvelle politique à l’égard des institutions financières sans intérêt (Non-Interest Financial Institutions, NIFIs) destinée aux agro-industries ainsi qu’aux micro, petites et moyennes entreprises, rapporte notre confrère Daily Trust. Ce nouveau schéma devrait aussi bénéficier aux start-ups ainsi qu’aux entreprises qui veulent se développer ou qui sont fragilisées.

Parmi les 10 lignes directrices figure l’Accelerated Agricultural Development Scheme (AADS).


La Banque centrale va créer aussi un Fonds, AGSMEIS Non-Interest Fund, qui sera domicilié dans un compte dédié. Concrètement, chaque banque de dépôt sans-intérêt (que ce soit une banque en tant que telle ou un guichet dans une banque) devra contribuer 5% de ses bénéfices avant imposition à ce Fonds. Cette contribution devra être transférée au Fonds pas plus tard que 10 jours ouvrables suite à son assemblée générale annuelle.


Les activités éligibles dans le cadre de ce schéma porteront sur l’ensemble de la chaine de valeur agricole que ce soit la production, les intrants, le stockage, la transformation, la logistique et la commercialisation.


Selon la Banque, ceci devrait bénéficier à 370 000 jeunes de 18 à 35 ans qui veulent se lancer dans l’agriculture d’ici 2023.

Commod’Africa

Laisser un commentaire