Le Ghana ne vendra plus le cacao à la Suisse pour favoriser la transformation industrielle locale.

Le Ghana ne vendra plus le cacao à la Suisse:

C’est une très grande décision que vient de prendre le président du Ghana 🇬🇭 Nana Akufo-Addo. En effet, le chef d’État ghanéen a tout simplement annoncé la fin des exportations en masse de cacao ghanéen en Suisse ! 🇨🇭
Le Ghana fait partie de ces pays économiquement intéressants. Modèle de stabilité, ce pays anglophone de 28 millions d’habitants est loué pour sa bonne gouvernance et ses alternances démocratiques.

Le CACAO l’une des matières premières que le Ghana ne cherche plus à exporter est la fève de cacao, une denrée dont le pays est le deuxième producteur mondial après la Côte d’Ivoire. La Suisse, grand fabricant de chocolats, achète son cacao aux deux voisins ouest-africains, bien que le Ghana soit le premier partenaire commercial de la Suisse en Afrique subsaharienne.
Désormais, la quantité des exportations sera considérablement revue à la baisse. L’objectif est de réduire les pertes liées à l’exportation des matières premières dans le but de favoriser la transformation industrielle locale et encourager les entrepreneurs ghanéens à investir dans le chocolat.

« Premier partenaire commercial de la Suisse en Afrique subsaharienne, au travers de l’exportation d’or et de cacao et de l’importation de produits chimiques et pharmaceutiques… Cependant, le Ghana ne veut plus dépendre de l’exportation de ses matières premières. Nous avons l’intention de transformer notre cacao pour produire nous-mêmes du chocolat » a-t-il déclaré.
Le Ghana est responsable de la production d’environ 45 % du cacao mondial. Pour rappel, le Ghana représente avec la Côte d’Ivoire les 2/3 du marché mondial du cacao. Cette décision forte doit inspirer les autres pays africains à favoriser les industries locales et transformer eux-mêmes leurs matières premières.

Et pourtant il y a un an, la Suisse a deroulé le tapis rouge pour le Cacao et l’or Gahanien. Le président ghanéen Nana Akufo-Addo qui est devenu le premier dirigeant africain à être invité à une visite d’État en Suisse en 60 ans environ. Mais sa visite n’aurait pas porté de fruits comme son hôte l’aurait souhaité, puisqu’il a annoncé que son pays allait bientôt mettre fin au processus de vente de matières premières à des partenaires commerciaux en vue d’une valorisation ultérieure.
Malgré cette privilège historique, le président Ghanéen a opté pour une souveraineté économique pour son pays en concrétisant l’arrêt de l’exportation du cacao vers la Suisse, en favorisant la transformation industrielle locale pour produire un chocolat cent pourcent Made In Ghana.

Thiermodicko.medium.com

https://thiernodicko.medium.com/le-ghana-ne-vendra-plus-le-cacao-%C3%A0-la-suisse-99c702511509

Laisser un commentaire