La réalité sur le sabre « restitué » par la France au Sénégal

La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France (par Cheikh Diagne)

Il y a énormément d’ouvrages sur Cheikh Omar Foutiyou rédigés par de grands spécialistes comme Pr Samba Dieng, décédé récemment, Madina Tall Ly, Pr Oumar Kane, Robinson. Tout le monde ne peut pas être specialiste. Il y a des petits fils de mara qui ne maitrisent pas bien l’histoire de leur aïeul. Les gens sont paresseux et ne font pas un travail de recherche. Ils se contentent des on dit que …

Le sabre restitué par le gouvernement français n’est pas le sabre de Cheikh Omar Foutiyou RTA mais celui de son fils Ahmadou que Archinard avait récupéré à Segou.

La dernière bataille de Cheikh Omar Foutiyou RTA fut contre une coalition formée de bambaras animistes, de peuls du macina et des khadres de la kuntiya de Tombouctou.

Cheikh Omar disparut le 12 fevrier 1864. Son neveu Tidiani Tall, fils de son grand frère Ahmed Tall, reprit le flambeau et triompha sur la coalition ennemie. Sa capitale fut Bandiagara où il régna près de 40 ans après la disparition de Cheikh Omar. (Tidiani Tall est aussi le frère de Alpha Hachimou Tall, le Savant de Médine Mounawara, que Mame Dabakh aimait tant).

Les français sous l’égide d’Archinard sont arrivés en 1889 dans cette partie du Mali. Ils ont conquis Segou qui était dirigé par Lamido Julbe Ahmed Cheikh Omar. Ce dernier voulut s’exiler à Sokoto au Nigeria, terre d’origine de sa mère Néné Safoura. Il mourrut en chemin et ses compagnons ont caché sa tombe. Son lieu d’enterrement reste inconnu.

Le vrai sabre de Cheikh Omar fait près de 1m 30. Il se trouve actuellement à Bandiagara chez la famille Tall.

Il fallait simplement communiquer davantage sur le contexte de la récupération de ce sabre et des manuscrits par les français. On a l’impression aujourd’hui que les français ont vaincu Cheikh Omar Foutiyou et ont pris son sabre. Ce qui est totalement faux ! Ils sont venus à Segou en 1889. Donc bien après la disparition du Cheikh intervenue en février 1864. La seule bataille du Cheikh contre les français fut menée à Medine près de Bakel au début du jihad dans les années 1850.

Ibnou Malick

——–

Ce Sabre n’a meme pas ete pris chez Ahmadou Tall Segou.Il est bien documentee dans les archives de la France que des mois apres la prise de Segou,et la fin de l’empire,Archinard s’est rendu a Dinguiray qui ete la base principale de El Hadi Omar,et qu’il avait confie a son fils Aguibou.La-bas il trouvere que les femmes et des enfants.le plus agee des garcon Abdoulaye Tall s’attaqua Archinard avec son Sabre…..C’est de ce Sabre qu’il s’agit.
Abdoulaye fut emmene en France par Archinard dans le but d’en faire un allie controllable et deviendra le premier africain sorti de Saint Cyr.
Et, a Segou y’avait meme pas eut de bataille.Archinard a mis les habitants de la ville en confiance,il a tranquillement construit des radeaux pendant 2 mois,et sur lesquelles il monte des canons.Quand tout fut pret,il a encercle le palais d’Ahmadou qui etait dans une boucle du Fleuve,il commenca les bombardements a la priere de l’aube,avant 9 du matin tout etait fini.
Ahmadou et Al Bouri Ndiaye qui etait son hote avait quitte les lieux…

AfriAct.com

Laisser un commentaire