Ghana: un système numérique pour l’inscription des électeurs

Ghana : un système numérique pour l’inscription des électeurs
Les nouveaux électeurs ghanéens seront enrôlés grâce à une technologie numérique. La Commission électorale ghanéenne, qui a rendu l’information publique, compte bien s’en servir pour les prochaines élections. De plus, cette mesure permettra de faire respecter la distanciation sociale dans tous les centres d’enregistrement.
Les électeurs qui veulent se faire enregistrer pour les prochaines élections au Ghana auront désormais la possibilité de réserver des créneaux horaires avant de partir de leur domicile pour le centre d’enregistrement. C’est ce qu’a fait savoir la Commission, expliquant au passage que cette mesure vise à réduire le risque de propagation du Coronavirus.
Ainsi, depuis leurs téléphones portables, les électeurs pourront choisir les heures qui leur conviennent pour aller se faire enregistrer. La procédure est assez simple car il suffit de composer le *769#, puis choisir la gestion des évènements (option 3) ; Enregistrement à l’évènement ou au lieu ; Entrez le code du centre d’enregistrement.
Un grand progrès adapté à la crise sanitaire actuelle
Cette technologie numérique constitue un grand progrès dans l’enrôlement des électeurs, car ces derniers recevront tous les détails liés au créneau réservé au centre d’inscription local choisi. Outre l’option par téléphone, la réservation peut également être faite via le site
panabios.org . Les électeurs n’auront aucun mal à s’y inscrire, puis suivre les instructions données. Ils peuvent même rechercher le code du centre d’inscription sur le site et se conformer à un processus identique à l’USSD pour s’inscrire.
D’après la Commission électorale, ce système limitera le nombre d’électeurs voulant s’inscrire à un moment spécifique. Par ailleurs, la sûreté des centres d’enregistrements sera plus accrue. Alors que la pandémie poursuit son avancée, le continent africain innove donc autant que possible afin de la contrer. Au Bénin, le centre d’innovation SEME CITY a ainsi aidé un jeune entrepreneur à développer l’application X-Over, laquelle permet de faciliter le suivi des infections au Covid-19. Contrairement aux craintes de divers spécialistes, la riposte africaine au Coronavirus est marquée par une grande réactivité alliée à une réelle innovation. De bon augure pour la suite malgré le nombre de cas en hausse, ces derniers temps.

Laisser un commentaire