Crise politique en Guinée Bissau: la CEDEAO appelle les forces armées et l’ECOMIB à observer « une attitude de neutralité »

(communiqué)

BISSAU, 29 février – La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appelé samedi les forces armées bissau-guinéennes et leurs forces d’alerte dans le pays (ECOMIB) à se distancier de la crise politique en vigueur en Guinée-Bissau et observer « une attitude de neutralité », indique un communiqué émis par la représentation du bloc sous-régional à Bissau.

Dans le communiqué, la CEDEAO a réitéré la nécessité urgente de laisser « les organes et institutions de l’Etat jouer pleinement leur rôle dans le respect de la légalité constitutionnelle, afin de trouver une solution satisfaisante aux différends électoraux et garantir la paix et la stabilité de la Guinée-Bissau ».

Dans ce cadre, le bloc sous-régional a invité la Cour suprême et la Commission nationale des élections (CNE) pour coopérer de manière constructive et mettre fin aux conflits électoraux.

La CEDEAO a également exhorté tous les acteurs politiques pour qu’ils « s’abstiennent de toute initiative et action ayant pour effet d’aggraver la situation politique et de compromettre la paix et l’ordre constitutionnel du pays ».

Enfin, le bloc sous-régional a réaffirmé son engagement à continuer d’accompagner les autorités bissau-guinéenns et le peuple de Guinée-Bissau dans leurs efforts pour consolider la démocratie et promouvoir « la paix et la stabilité essentielles au développement socio-économique de la Guinée-Bissau ».

Laisser un commentaire