Angola : Isabel dos Santos candidate à la prochaine présidentielle ?

C’est lors d’une interview sur la chaîne de télévision portugaise RTP3 que la milliardaire angolaise s’est exprimée. Isabel dos Santos n’écarte pas l’éventualité d’une candidature à la prochaine présidentielle en Angola.

« C’est possible », répond Isabel dos Santos à la question de savoir si elle pourrait se présenter aux élections présidentielles en Angola dont la prochaine est prévue en 2022. Elle s’exprimait ainsi lors d’une interview mercredi soir sur la chaîne portugaise RTP3« Mon père a laissé un grand héritage politique que moi et de nombreux Angolais aimerions voir respecté. L’Angola est ma patrie. Je ferai tout ce que j’ai à faire pour défendre et rendre service à ma terre et à mon pays », a-t-elle défendu.

Si la milliardaire angolaise passe effectivement à l’acte, elle créera la surprise, elle qui a toujours montré un désintérêt pour la politique, préférant porter sa casquette d’entrepreneur et d’investisseuse. La guerre qui l’oppose du président Joao Lourenço depuis près de deux ans atteint ainsi des proportions insoupçonnées.

Sous le coup d’une enquête sur l’origine de ses investissements au Portugal et le gel de ses avoirs en Angola, celle qui a toujours invoqué des motifs politiques à ses déboires actuels tente te tenir tête au Pouvoir de Luanda. Dans toutes les interviews accordées jusqu’ici, la femme la plus riche d’Afrique aligne les démentis au sujet des différentes accusations de détournements dont elle fait l’objet.

De son côté, le président Joao Lourenço se montre décidé à aller jusqu’au bout de sa démarche, tout en garantissant sa non-ingérence dans le processus judiciaire. Isabel dos Santos quant à elle continue de retrousser ses manches pour combattre des poursuites qu’elle qualifie depuis le début d’« unilatérales ». « Le gel de ses avoirs en Angola [et désormais l’enquête au Portugal, NDLR] a vraiment déstabilisé Isabel dos Santos », affirmait un universitaire la semaine dernière dans un entretien avec La Tribune Afrique. Sur RTP3, la femme d’affaires a reconnu : « c’est une période très difficile de ma vie ».

Son intention de briguer la prochaine présidentielle est donc en réflexion. Si Isabel dos Santos se décide favorablement, elle devra cependant composer avec l’opinion publique angolaise.

La Tribune Afrique

Laisser un commentaire