À Madame l’ONU… ne touchez pas à l’Algérie!


Par Mohsen Abdelmoumen.


Chère Madame l’ONU,

Vous parlez beaucoup de mon pays l’Algérie depuis quelque temps et je vous avoue que si vos opinions ne m’ont jamais convaincu tant je vous sais éloignée de toute notion de justice et d’équité, je ne peux que réagir quand on touche à ma patrie. Et c’est ce que vous faites avec votre subjectivité légendaire, obéissant à un agenda purement impérialiste et néocolonialiste qui ne vise ni plus ni moins que le démantèlement de mon pays. C’est ainsi que les gesticulations de vos « experts » qui se prétendent « alarmés » par une soi-disant « oppression » en Algérie m’ont incité à prendre la plume pour vous écrire cette missive. Comme d’habitude, lorsque vous dirigez votre viseur sur un pays, vous sortez le grand jeu des « droits de l’homme », de la « démocratie » et de la « liberté d’expression », et vous vous permettez de donner des leçons. C’est la même méthode que vous utilisez depuis des lustres et, bien sûr, on ne change pas une équipe qui gagne, n’est-ce pas ? Combien de pays n’ont-ils pas goûté à votre poison mortel ? Vos mains sont remplies du sang des peuples massacrés par vos maîtres impérialistes et que vous avez cautionnés.

Expliquez-nous donc pourquoi vous ne vous êtes jamais alarmée du sort du peuple vietnamien, palestinien, libanais, yougoslave, afghan, sahraoui, yéménite, soudanais, syrien, libyen, et j’en passe ! ni du peuple irakien quand un haut responsable américain vous a sorti une éprouvette d’urine en guise d’échantillon d’ADM pour vous inciter à cautionner une guerre contre l’Irak. Non seulement vous ne vous êtes pas inquiétée du sort de tous ces peuples mais vous avez fermé les yeux sur leur massacre.

Vous offusquez-vous des dégâts occasionnés sur les peuples par les sanctions imposées par votre Conseil de sécurité aux pays qui ne se plient pas aux injonctions de l’impérialisme US, comme Cuba qui subit un embargo depuis 1962 ? Non, évidemment. Pas plus que vous ne vous souciez des sanctions contre l’Iran, le Venezuela, le Yémen, la République populaire démocratique de Corée, l’Irak et bien d’autres. Où est votre conscience lorsque les USA fomentent des coups d’État en Amérique Latine, ou en Ukraine, ou encore dernièrement en Biélorussie ? Où étiez-vous lorsque Pinochet a pris le pouvoir au Chili et a torturé et exterminé des milliers de Chiliens, qu’avez-vous dit lorsque la junte militaire s’est emparée de l’Argentine et que les opposants étaient jetés dans le vide depuis les hélicoptères ? Vous êtes-vous scandalisée de l’apartheid abject pratiqué pendant des années en Afrique du Sud ? On ne vous a pas entendue davantage quand les terroristes égorgeaient mon peuple et que l’Algérie était isolée du monde ? Où étiez-vous quand un guignol comme Juan Guaido s’est autoproclamé président du Venezuela et a raflé l’argent du peuple vénézuélien, alors que le président Maduro a été élu par sa population lors d’élections les plus exemplaires de la planète, selon l’ex-président US Jimmy Carter ? Vous vous alarmez aujourd’hui pour l’Algérie mais pourquoi n’avez-vous pas bronché à l’époque de Bouteflika ? Tout simplement parce que Bouteflika et sa bande de malfrats remplissaient les coffres des banques occidentales, en ruinant l’Algérie sans que vous vous en offusquiez. Vous vous êtes accommodée de son règne parce que vous êtes aussi corrompue que lui. Vous avez attendu que le peuple algérien se soulève un certain 22 février pour vous intéresser à lui, vous frottant les mains en croyant assister à une nouvelle vague du printemps arabe. Vous avez vraiment cru que le peuple algérien allait brûler son pays, mais il a donné une leçon à la planète entière en se débarrassant pacifiquement d’un président corrompu. Ce qu’il se passe aujourd’hui en Algérie ne vous concerne en rien, c‘est une affaire qui ne concerne que l’Algérie et les Algériens. Vous soutenez des renégats et félons « algériens » qui ont vendu leur âme en faisant appel à vous pour intervenir dans nos affaires internes. Vous vous appuyez sur certaines forces allant des séparatistes aux terroristes pour un agenda très clair : faire éclater le pays en le démantelant. Et ce n’est pas un hasard si les oligarques emprisonnés en ce moment se sont alliés à des forces occultes activant à l’étranger et qui sont bien rémunérées par ces mêmes oligarques. Ces deux forces antinationales et traîtres dont certaines vous ont contactées récemment poursuivent le même objectif : les oligarques ne pourront pas sortir de prison et ne pourront jouer aucun rôle politique avec leurs alliés des forces occultes basées à l’étranger si l’Algérie ne s’écroule pas.

Concernant le volet détenus, vous ne vous êtes pas formalisée pour le sort du journaliste Mumia Abu-Jamal qui est resté dans le couloir de la mort pendant des décennies, ni pour cet autre journaliste qui n’a fait que son travail, à savoir Julian Assange qui risque d’être extradé aux États-Unis pour y être jugé alors qu’il est de nationalité australienne, ni pour ces enterrés vivants que sont Marouane Barghouti, Leonard Peltier, Ahmad Saadat, George Ibrahim Abdallah, et tant d’autres que je ne peux citer ici tant ils sont nombreux. Qu’avez-vous dit ou fait lorsque Bobby Sand et ses camarades sont morts en faisant une grève de la faim dans les geôles de l’infâme Margaret Thatcher, grande amie d’Augusto Pinochet, l’assassin de Salvador Allende ? Vous ne vous êtes pas alarmée non plus de voir Ignacio Lula faire de la prison sous de faux prétextes pour l’empêcher d’être élu président, pendant que la présidente Dilma Rousseff était destituée ignominieusement. Vous ne vous indignez pas davantage pour les enfants palestiniens enfermés dans les prisons de votre maître Israël et qui y subissent différentes tortures physiques et psychologiques, dont des sévices à caractère sexuel. Mais, bien sûr, l’impérialisme US et Israël sont intouchables. Je vous mets au défi de nous dire si l’un de vos tribunaux a jugé un seul responsable américain ou israélien des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre qu’ils ont commis. Et ces crimes sont bien connus de tous, j’en ai énuméré quelques-uns ci-dessus, mais la liste pourrait se poursuivre à l’infini. Avec vous, la victime devient bourreau et le bourreau devient victime. Vous en êtes même arrivée à soutenir des terroristes parmi lesquels les Casques blancs, la fondation Alkarama et le mouvement Rachad, etc. ! Avez-vous murmuré contre les meurtres des syndicalistes et travailleurs sociaux en Colombie ou au Brésil, des journalistes tués dans le monde parce qu’ils font leur boulot ? Vous n’avez pas bronché car vous servez les intérêts d’une ploutocratie, d’une oligarchie qui est au-dessus de toutes les lois et qui se permet tout ce qu’elle veut. Plutôt que l’Organisation des Nations Unies, on devrait vous appeler l’Organisation des Ploutocrates. Alors je vous le dis solennellement, ainsi qu’à vos organisations tentaculaires, ces institutions gavées par l’argent des contribuables telles que le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme qui n’a de « droit de l’homme » que le nom : bas les pattes ! Ne touchez pas à l’Algérie ! Vous n’avez pas de légitimité, ni morale ni politique, pour donner des leçons et tenter de déstabiliser ma patrie bien aimée en utilisant des subterfuges et des manœuvres que nous ne connaissons que trop bien.

Après ce tour d’horizon de certains des crimes innombrables que vous avez soutenus, parlons donc de vos scandales à vous qui ne m’impressionnent pas parce que je sais que vous faites partie de la matrice de l’impérialisme, vous en êtes même l’exécutante juridique. Relatons quelques-uns de vos scandales qui vont de la fraude jusqu’aux viols en passant par la corruption et les pots de vin. Ainsi, de nombreux organes de presse relatent les viols dont des milliers de femmes et d’enfants sont victimes chaque année par des collaborateurs de l’ONU, civils ou militaires. En toute impunité, des soldats ou des employés de la force de maintien de la paix échangent des rations alimentaires contre des fellations et vont même jusqu’à violer de toutes jeunes filles et des enfants. Des fraudes sont commises lors d’obtention de contrats à la reconstruction dans les pays détruits, avec des milliers de dollars de pots de vin, et les lanceurs d’alerte sont implacablement punis pour avoir dénoncé les agissements frauduleux, votre organisation pratiquant l’omerta. Remémorons-nous les scandales liés au programme du « pétrole contre nourriture », à l’époque où l’Irak était sous embargo, quand certains recevaient des barils de pétrole pour « services rendus ». Rappelons-nous aussi le scandale du choléra à Haïti en 2010 qui avait été importé par les Casques bleus népalais et qui a fait plus de 2000 morts. Le pire, c’est que vous avez rejeté les demandes d’indemnisation des victimes de l’épidémie transmise par des Casques bleus. J’ai écrit il y a plusieurs années un article sur les rapports cachés de l’OMS, organisme à la botte de Bill Gates, qui a été lu par des milliers de personnes et qui est toujours lu aujourd’hui. Cet article traitait des effets dévastateurs des bombardements états-uniens à l’uranium appauvri sur la santé de la population irakienne et dont les rapports de votre organisation OMS étaient censurés. Je terminerai ce chapitre en parlant des libations auxquelles se livrent tous vos fonctionnaires et diplomates lors des différentes sessions, certains participants étant complètement ivres. Et ce sont ces gens-là qui prétendent donner des leçons au monde entier !

Certaines personnalités se sont élevées en conscience de l’humanité et se mêlent des affaires de l’Algérie alors qu’elles ne connaissent rien de ce pays, de son histoire et de sa culture. Que chacun s’occupe de son propre pays et de son propre peuple ! Tous, tant que vous êtes, vous ne soutenez pas le peuple algérien, vous soutenez un agenda caché ! Les peuples n’ont pas besoin de vous, et je le dis en tant que citoyen algérien qui connaît certains de vos organismes qui ont prouvé qu’ils sont complètement indifférents du sort des peuples. Ceux-ci vivent l’oppression sociale, résultat direct de la domination de de l’oligarchie mondiale qui a ruiné des civilisations entières. Alors, Madame l’ONU, cessez de nous prendre pour des sous-hommes, des « untermenschen »et des bougnoules, cessez de vous mêler de nos affaires et de manœuvrer en utilisant des prétextes fallacieux ! Laissez-nous tranquilles ! Et puis, rendez donc un grand service à l’humanité entière en vous autodissolvant et en disparaissant. Le monde s’en portera mieux. Emportez avec vous votre complice l’OTAN que vous servez à chaque fois qu’elle est engagée dans les sales guerres destructrices, emmenez en même temps toutes les organisations qui ne servent à rien, de l’Union africaine à la Ligue arabe en passant par L’Union européenne. Toutes ces institutions bouffent l’argent des contribuables pour entretenir des armées de bureaucrates complètement inutiles. Et tant que j’y suis, je vous suggère de céder vos immeubles aux SDF qui pullulent dans vos pays « démocratiques », par exemple cédez votre immeuble de New York aux sans logis qui pour certains d’entre eux sont des vétérans des guerres impérialistes qui ont été laissés à l’abandon après vous avoir servi. Offrez donc vos sièges à des associations qui aident les SDF et les chômeurs victimes des politiques néolibérales de vos maîtres impérialistes.

En tout cas, ne touchez pas à l’Algérie ! Ce pays a une longue histoire et il a obtenu son indépendance au prix de grands sacrifices et de siècles de combats. Pour votre culture générale, sachez que ma patrie est le berceau de l’Homme premier. Cette terre est plus grande que vous. Allez donc jouer ailleurs. Ce cri qui est en moi résonne chez mes ancêtres. Arrêtez votre hypocrisie et vos prétendus droits de l’homme à géométrie variable. Vous voulez faire de nous des réfugiés pour ensuite jouer les grands cœurs en nous distribuant une aide « humanitaire » comme vous le faites avec tous les peuples dont les pays ont été dévastés avec votre feu vert. Vos maîtres font les guerres, vous fermez les yeux et vous faites des pansements humanitaires en distribuant des grains de riz. Si quelque chose arrive à l’Algérie, vous serez responsable ! Mais sachez que malgré vos manœuvres perfides et la félonie que vous avez répandue partout dans le monde, vous trouverez bien sûr toujours des traîtres acquis à la cause de l’impérialisme et du néocolonialisme, mais vous trouverez aussi des citoyens et des patriotes qui défendront la terre de leurs ancêtres.

À bon entendeur, Madame l’ONU.

Mohsen Abdelmoumen

La source originale de cet article est Le blog de Mohsen AbdelmoumenCopyright © Mohsen AbdelmoumenLe blog de Mohsen Abdelmoumen, 2020

Mondialisation.ca

Laisser un commentaire