Sénégal : le projet aurifère Boto pourrait produire annuellement 140 000 onces d’or sur 12,8 ans

La compagnie canadienne Iamgold a publié lundi, les résultats d’une étude de faisabilité réalisée pour son projet aurifère Boto, au Sénégal. Cette étude prévoit que la mine produise annuellement, 140 000 onces sur une durée de vie de 12,8 ans, avec une moyenne annuelle de 160 000 onces sur les six premières années.

Pour développer le projet, il faudra que la société dépense un capital initial de 254 millions $, récupérable en 3,4 ans. La valeur actuelle nette est estimée à 261 millions $ (en se basant sur un prix de l’or de 1 250 $/once) et le taux de rentabilité interne après impôt à 23%. Le capital de maintien du projet sur toute la durée de vie est estimé à 66 millions $.

«Boto Gold a évolué d’une découverte d’exploration primaire à un projet de développement robuste avec près de 2 millions d’onces de réserves. Je félicite l’équipe d’avoir réussi à améliorer l’économie du projet autant qu’elle l’a fait.», a commenté le PDG Steve Letwin (photo).

La compagnie prévoit d’utiliser l’étude de faisabilité pour supporter une demande de concession minière au quatrième trimestre 2018.

Louis-Nino Kansoun     – Agence Ecofin –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 13 =