Rwanda : L’opposante Diane Rwigara se tire d’affaire

L’opposante rwandaise, Diane Rwigara peut pousser un sacré ouf de soulagement. Elle vient d’être acquittée par le tribunal de Kigali, alors qu’elle était accusée d’incitation à l’insurrection et falsification de documents.

 

Diane Rwigara aura passé 1 an en prison pour les faits dont elle était accusée. Le 7 novembre dernier, la justice rwandaise avait requis 22 ans de prison contre l’opposante rwandaise et sa mère Adeline. Depuis le début de ses déboires judiciaires, Diane Rwigara a dénoncé à plusieurs reprises des poursuites montées de toutes pièces selon elle par le pouvoir en place.

 

Il est à rappeler que l’opposante rwandaise, ainsi que deux membres de son entourage (sa mère et sa sœur Anne) furent arrêtés puis incarcérés en septembre 2017. Anne la sœur, avait recouvré la liberté un an auparavant, elle a vu les  charges qui pesaient contre elle abandonnées.

 

Quant à la maman de l’opposante, elle fut accusée d’incitation à “l’insurrection et promotion du sectarisme.” Le tribunal de Kigali a estimé que les preuves contre Diane Rwigara étaient insuffisantes pour l’inculper et a donc décidé de la remettre en liberté.

 

Amos Traoré

La Nouvelle Tribune.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 12 =