Portées par l’Afrique et le Moyen-Orient, les arrivées touristiques mondiales ont crû de 6% en 2018 (OMT)

En 2018, les arrivées touristiques mondiales ont crû de 6% pour atteindre 1,4 milliard, a annoncé ce lundi l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) dans un communiqué.

D’après la note, cette performance qui fait de l’année 2018 la deuxième plus forte depuis 2010, a été tirée par les arrivées touristiques au Moyen-Orient et en Afrique, qui ont respectivement crû de 10% et de 7%, soit bien au-dessus de la moyenne mondiale.

En Afrique, c’est la zone Nord qui s’en sort avec la plus forte croissance (+10%) contre 6% pour l’Afrique subsaharienne, portant ainsi le nombre d’arrivées touristiques du continent à 67 millions sur l’année écoulée.

Grâce à ces performances record, l’OMT indique que le tourisme mondial a dépassé les prévisions réalisées dans son étude prospective à long terme publiée en 2010, qui prévoyait un franchissement du cap de 1,4 milliard de touristes pour 2020.

« La croissance du tourisme observée ces dernières années confirme que le secteur est, aujourd’hui, l’un des moteurs les plus puissants de la croissance économique et du développement.», a à cet effet déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili (photo).

Pour les prochaines années, l’institution table sur une amélioration continue des performances du tourisme mondial, notamment en Afrique, alors que le continent connaît une vague d’investissements de plus en plus soutenus (publics et privés) dans le secteur touristique, qui devrait être boosté par le projet de Marché unique du transport aérien africain (MUTAA) de l’Union africaine.

Notons que pour 2019, l’OMT prévoit une augmentation de 3 à 4% des arrivées touristiques internationales, un niveau conforme aux tendances historiques de croissance du secteur.

Moutiou Adjibi Nourou

Agence Ecofin

Laisser un commentaire