Nigeria : Petrobas vend ses parts à un consortium dirigé par le suisse Vitol

La compagnie pétrolière brésilienne Petrobas vend ses parts dans une société d’exploration pétrolière au Nigeria à un consortium dirigé par le négociant en pétrole, le suisse Vitol. Il s’agit de deux blocs d’exploration en eau profonde, parmi des gisements les plus importants et les moins coûteux du Nigeria.
La compagnie pétrolière brésilienne « Petroleo Brasileiro SA » ou Petrobras Brasil a décidé de se séparer de sa participation de 50% dans une entreprise d’exploration pétrolière et gazière nigériane pour la vendre à un consortium sous l’égide du géant pétrolier Vitol. La transaction s’élevant à 1,53 milliard de dollars entre dans le processus de réduction de la dette publique de la compagnie pétrolière brésilienne, selon un dépôt de titres effectué mercredi et consulté par Reuters. En effet, Petrobras, est devenu l’un des majors pétroliers les plus endettés au monde. En 2017 et 2018, la compagnie avait voulu céder 21 milliards USD d’actifs sans succès. Seuls 9,5 milliards USD ont pu être écoulés à la fin du premier semestre.

Cessions en série
L’accord porte sur deux des blocs d’exploration en eau profonde qui font partie des gisements les plus importants et les moins coûteux du Nigeria. La société suisse Vitol devrait assumer la plus grande partie de l’investissement, avec un investissement estimées à 1 milliard de dollars, selon un rapport de Reuters publié en juin sur le négociant pétrolier. Au début de l’année, Petrobras a vendu à Equinor ASA, en Norvège, une participation de 25% dans Roncador, l’un des plus grands gisements de pétrole du Brésil, pour environ 2 milliards de dollars. Il est également en pourparlers pour vendre son unité de gazoduc TAG. Les membres du consortium sont Africa Oil Corp. et Delonex Energy, une société pétrolière centrée sur l’Afrique. L’autre participation de 50% dans Petrobras Oil and Gas BV, également connue sous le nom de Petrobras Africa, appartient à la banque d’investissement brésilienne BTG Pactual, qui a confirmé dans le rapport déposé mercredi sa décision de conserver sa participation.

 

 

La Tribune Afrique

-Nigeria : le brésilien Petrobras va céder sa participation dans un gisement pétrolier pour 1,5 milliard de dollars-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 10 =