Medays, le «Davos du Sud», décortique l’adhésion du Maroc à la Cedeao

Le «Davos du Sud» réunira aussi les décideurs autour de la Chine-Afrique.
150 intervenants et 3.500 participants attendus.

Tanger accueillera dans moins d’un mois (du 7 au 10 novembre) la onzième édition du forum Medays. Celui que l’on surnomme le Davos du Sud concentrera l’attention d’une bonne partie de l’élite mondiale, surtout dans le bassin méditerranéen.

Près de 150 intervenants de haut niveau sont attendus pour échanger sur les questions prioritaires de l’actualité internationale, et formuler des propositions pratiques et des solutions concrètes et sectorielles. Parmi eux, décideurs politiques, chefs d’entreprises, dirigeants d’organisations internationales, experts et représentants de la société civile de premier rang, venus de près de 70 pays, seront au rendez-vous.

De nombreuses personnalités et décideurs contribueront aux travaux, en plus des 3.500 participants accueillis chaque année par le forum. Pour cette année, la rencontre qu’organise l’Institut Amadeus s’attardera sur les nouveaux éléments disruptifs, qui se sont imbriqués en matière de géostratégie et de relations internationales.

Des éléments qui ont lourdement pesé sur la coopération Sud-Sud lors des douze derniers mois. Il sera aussi question de rechercher de nouveaux paradigmes pour comprendre et prévoir les ruptures et les nombreux changements qui animent la scène internationale. L’une des principales thématiques qui seront traitées par cette onzième édition, l’adhésion du Maroc à la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

En effet, plusieurs initiatives, tables rondes et conférences seront organisées sur le sujet lors de ce forum, selon les organisateurs, «ce qui ne manquera pas de constituer un véritable pont de dialogue entre le Royaume et les différents Etats-membres de la Communauté, à l’instar des récentes conférences organisées par l’Institut Amadeus au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Ghana», selon le management de l’Institut.

«Les Medays permettront aux responsables et aux experts des deux parties d’échanger sur des questions sectorielles afin de donner corps à l’esprit de co-construction et de co-appropriation de l’adhésion du Maroc à la Cedeao», est-il précisé.
Le forum Medays s’intéressera aussi au renforcement de la coopération Sud-Sud, afin de définir de nouvelles voies de développement.

Cette année, l’accent sera mis sur les relations Chine-Afrique et la nouvelle route de la soie du 21e siècle, avec la participation d’experts et de représentants officiels venus de Chine et du continent africain.

La onzième édition des Medays contribuera, par ailleurs, à la préparation de la Conférence internationale sur la migration, qui se tiendra en décembre prochain à Marrakech. Plusieurs réunions et tables rondes dédiées aux questions de la migration, réunissant des personnalités politiques africaines et européennes de premier plan, seront organisées.

Ali ABJIOU — leconomiste.com —

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 4 =