La mise sur orbite du second satellite  Marocain MOHAMMED VI-B, initié et baptisé par le roi Mohammed VI, à 700 kilomètres du sol, est réussie.

Le lancement s’est effectué depuis la base de Kourou en Guyane française, par une fusée Vega, le 21 novembre 2018 à 01h42 GMT.

Le premier satellite MOHAMMED VI-A a été mis en orbite le 08 novembre 2017.

Le Maroc qui a rejoint le cercle fermé des pays disposant d’un satellite, se positionne avec ce 2èmesatellite en tant que  premier pays maîtrisant la technologie spatiale en  Afrique.

Le satellite MOHAMMED VI-B est un satellite d’observation de la Terre, appelé à jouer un rôle capital dans le développement des stratégies économiques et sociales, sera particulièrement utile dans plusieurs domaines notamment agricole, le suivi et les évolutions environnementales, la  localisation des bidonvilles, les ressources forestières et pastorales, la prospection des eaux souterraines, la surveillance des eaux de surface, les barrages, les opérations cadastrales, la prévention et gestion  des catastrophes naturelles, la désertification, la surveillance des frontières et le littoral (atlantique et méditerranée).

Ces deux satellites de télédétection spatiale, qui sont complémentaires et réalisés par le consortium Thales Alenia Space et Airbus, à des fins civils, sont  pilotés par des ingénieurs et des techniciens exclusivement marocains depuis le Maroc. Ils  permettront au Royaume de disposer d’un système d’imagerie spatiale de très haute résolution.