Le géant canadien de l’automobile Magna International part à l’assaut du Maroc

L’équipementier automobile canadien, Magna International Inc, vient de créer une filiale au Maroc, rapporte le site d’information marocain L’Économiste. L’entreprise sera spécialisée dans la fabrication des rétroviseurs. En octobre 2018, cette société canadienne avait également créé à Casablanca un centre de recherche et développement.

Le groupe canadien Magna International Inc, l’un des plus grands équipementiers automobiles au monde, vient de s’implanter au Maroc où il a créé une filiale dénommée Magna Mirrors Morocco, relate le site d’information économique marocain L’Économiste. En octobre 2018, le groupe a annoncé la création d’un centre d’ingénierie automobile à Casablanca, en association avec la société française Altran Technologies.

Selon L’Économiste, la filiale marocaine — dont l’inscription au greffe du Tribunal de Commerce de Kénitra a eu lieu le 7 février — sera spécialisée dans la fabrication des rétroviseurs internes et externes des voitures. Magna Mirrors Morocco, sise Atlantic Free Zone (zone franche) de Casablanca. Elle a été créée par deux autres filiales de droit autrichien: Magna Auteca GmbH et Magna Automotive Europe GmbH. Ces deux entreprises détiennent respectivement 99,5% et 0,5% du capital et des droits de vote de la filiale marocaine. L’entreprise sera dirigée par le Français Pierre Guédès, directeur général de Magna Mirrors Espagne.

En octobre 2018, Magna International Inc a annoncé sur son site officiel la création, en association avec le français Altran Technologies, d’un centre d’ingénierie automobile à Casablanca. Pas moins de 500 ingénieurs spécialisés dans la recherche et le développement ont été intégrés à cette structure.

Le groupe Magna International Inc est présent dans 28 pays à travers le monde. Il possède 339 usines de fabrication et 89 centres de développement de produits, d’ingénierie et de vente. La société est notamment spécialisée dans la fabrication des structures et des façades de carrosserie, les technologies de la vision et les systèmes des sièges. En 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaire de 40,8 milliards de dollars, soit une hausse de 12% par rapport à 2017.

Sputniknews

Laisser un commentaire