Le Burundi lance un mandat d’arrêt international contre l’ex-président Buyoya

«Les éléments de l’enquête déjà disponibles révèlent que les personnes dont les noms suivent pourraient avoir été impliquées dans ce crime, dans sa préparation, pendant son exécution et même après sa commission», a accusé Sylvestre Nyandwi dans une déclaration lue à la presse, citant notamment celui de Pierre Buyoya.

 

Le Burundi a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ex-président burundais Pierre Buyoya et 16 anciens hauts responsables pour leur rôle présumé dans l’assassinat en 1993 de Melchior Ndadaye, premier président hutu démocratiquement élu du pays, a annoncé vendredi le procureur général.

 

Liberation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 21 =