La situation en Libye a atteint un tournant critique

NEW YORK (Nations Unies) – Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salame, a estimé mercredi que la situation dans ce pays avait atteint un tournant critique.

« Nous travaillons à empêcher une escalade des développements récents et des tensions sur le terrain, et à basculer à la place vers la stabilité et vers un pacte politique qui permettra de mettre fin à la crise dans ce pays », a déclaré M. Salame au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Il y a quelques incidents mineurs, toutefois l’arrivée pacifique le 13 janvier des forces du général Khalifa Haftar à Sabha, ville centrée sur un oasis dans le sud-ouest de la Libye, « a été généralement perçue comme un développement positif et stabilisateur », a-t-il dit.

Ce responsable, qui dirige également la Mission de soutien des Nations Unies en Libye (UNSMIL), a indiqué que cette mission avait soutenu deux rounds de discussions préparatoires entre les conseillers du Premier ministre, Fayez Serraj, et le général Haftar.

En conséquence de ces pourparlers, les deux dirigeants se sont rencontrés à Abou Dhabi où ils sont tombés d’accord sur un certain nombre de principes : la Libye sera un pays dirigé par un gouvernement civil et démocratique qui bénéficiera d’un contrôle complet du pouvoir civil sur l’armée, et d’une transition du pouvoir pacifique, a-t-il dit.

Les deux parties ont également convenu de la nécessité de réunifier les institutions libyennes divisées depuis longtemps et de programmer des élections nationales avant la fin de l’année, selon M. Salame.

Depuis le soulèvement de 2011 qui a renversé le dirigeant Mouammar Kadhafi, la Libye est victime d’une escalade des violences et des divisions politiques.

M. Serraj dirige le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, la capitale libyenne, tandis que M. Haftar dirige l’armée, alliée à un gouvernement parallèle basé dans l’est du pays, et le pays est divisé selon une ligne est-ouest entre ces deux pouvoirs en concurrence pour la direction légitime.

xinhuanet

Laisser un commentaire