La dette globale des 190 pays observés par le FMI a atteint 225 % de leur PIB cumulé !

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, le 3 janvier, que l’endettement global (public et privé) des 190 pays qu’il observe, a atteint la somme de 184 000 milliards de dollars, soit 225% de leur PIB cumulé.

L’institution qui vient d’actualiser sa base de données statistiques, a précisé que l’économie mondiale n’a jamais enregistré autant de dettes depuis les années 1950.

En moyenne, la dette mondiale dépasse maintenant 86 000 dollars par habitant, soit plus de deux fois et demi le revenu moyen par habitant.

Le secteur privé, dont l’endettement a triplé depuis 1950, constitue le principal contributeur du gonflement de la dette mondiale. Mais ces chiffres cachent de fortes disparités entre les pays et les régions. Trois pays- les Etats-Unis, la Chine et le Japon – représentent plus de la moitié de la dette mondiale.

De façon générale, les pays industrialisés accaparent la part du lion du stock global de la dette mondiale. Mais les pays émergents ont également vu leur endettement s’accroître, en raison de la montée en flèche de la dette chinoise.

Le FMI a d’autre part souligné que l’endettement des pays à faible revenu, a atteint des niveaux proches de ceux observés lorsque ces pays demandaient un allégement de leur dette auprès des institutions internationales.

L’institution a également fait remarquer que les perspectives de désendettement restent incertaines dans un contexte de resserrement des conditions financières dans de nombreux pays, notamment la hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis.

Agence Ecofin

Laisser un commentaire