Gandhi: Une statue à son hommage retirée au Ghana

Dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 décembre, une statue du leader indien de l’indépendance, le Mahatma Gandhi a été retirée de la plus prestigieuse université duGhana. Installée depuis 2016, la statue avait été inaugurée par l’ancien président indien comme un symbole des liens entre les deux pays.

« La victoire de la dignité »

Mais très vite la statue de l’union est devenue celle de la polémique : plusieurs enseignants ont lancé une pétition réclamant le retrait de l’effigie, citant des passages extraits d’un livre sur Gandhi paru l’an passé. Selon cette biographie, l’adepte de la non-violence considérait les Indiens « infiniment supérieurs » aux Africains noirs, qu’il aurait qualifié de « sauvages ».

« Si nous ne montrons aucun respect pour nos héros, comment le monde peut-il nous respecter ? C’est la victoire de la dignité et du respect de soi des Noirs. La campagne a porté ses fruits », a déclaré Obadele Kambon, directeur des langues, littérature et théâtre à l’Institut d’études africaines. En 2015 déjà, des Sud-Africains avaient vandalisés une statue du Mahatma pour les mêmes raisons. Gandhi avait exercé dans sa profession d’avocat dans le pays de 1893 à 1915.

MONDEVIDEO. Il y a 70 ans, Gandhi était assassiné

20 minutes

Laisser un commentaire