Gabon, Le puissant ministre de la Défense limogé : Ali Bongo est-il toujours aux commandes ?

Le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé à un remaniement du gouvernement nommé le 12 janvier dernier et entré en fonction le 15 janvier. La question qui taraude les esprits est de savoir pourquoi le puissant ministre de la Défense a été limogé. Ali Bongo est-il à l’initiative de ce remaniement ?

Toilettage dans l’ossature gouvernementale du Gabon. Le chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a, selon des informations reçues, procédé, ce mercredi 30 janvier 2019, à un remaniement du gouvernement. Lequel remaniement est jugé prématuré dans la mesure où ce gouvernement, nommé le 12 janvier dernier, est entré en exercice le 15 janvier 2019. Ce qui fait jaser le plus au Gabon, c’est le limogeage de ce proche d’Ali Bongo, le puissant ministre gabonais de la Défense, Etienne Massard. D’aucuns se demandent si Ali Bongo est au courant de cette destitution de ce personnage central, par ailleurs proche du dirigeant gabonais.

En poste depuis 2016 après avoir occupé les fonctions de ministre chargé des Affaires présidentielles, M. Massard a été remplacé par l’ancienne ministre du Budget, Rose Christiane Ossouka Raponda, qui était depuis 2014 et jusqu’à ce jour, la mairesse de la capitale gabonaise, Libreville. Le premier gouvernement du Premier ministre Julien Nkoghé Bekalé, vient donc de subir un toilettage, après seulement quinze jours de fonction.

Ce changement intervient alors que le chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo, est en rééducation au Maroc, après un accident vasculaire cérébral survenu le 24 octobre 2018, à Riyad, en Arabie Saoudite. Ali Bongo est-il toujours à la baguette pour limoger un proche, par ailleurs stratégique personnalité de l’Etat gabonais ? La question reste entière.

Franck Koffi – Afrik.com –

Laisser un commentaire