Démocraties du monde arabe: voici les pays occupant le podium selon The Economist

Israël, la Tunisie et le Maroc sont les meilleurs élèves en matière de démocratie dans le monde arabe en 2018, selon le rapport de The Economist Intelligence Unit, publié le jeudi 9 janvier.

Dans son rapport annuel sur l’indice de démocratie des pays du monde, publié le mercredi 9 janvier, l’agence britannique The Economist Intelligence Unit (EIU) a annoncé les noms des trois premières démocraties de la région Moyen-Orient-Afrique du Nord (MENA).

Selon cette étude, le pays qui arrive sur la plus haute marche du podium est Israël avec une note de 7,79. La deuxième place est revenue à la Tunisie avec une note de 6,41, alors que la troisième place est occupée par le Maroc avec une note de 4,99.


Le rapport a indiqué qu’en général, la région MENA constitue, chaque année, l’espace géographique où les indices de démocratie sont les plus faibles.
L’étude de l’EIU est basée sur un calcul prenant en compte soixante critères. Les pays sont répertoriés selon quatre catégories reflétant la nature du régime politique: démocratique, démocratique imparfait, hybride et autoritaire. La notation, quant à elle, se fait sur une échelle allant de 0 à 10.

À l’échelle mondiale, les pays nord européens sont considérés comme de vraies démocraties. Ainsi, la Norvège occupe la première place, suivie de l’Islande, de la Suède, de la Nouvelle Zélande et du Danemark. Les pays qui se situent en bas de l’échelle sont le Tchad (163e), la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la Syrie et la Corée du Nord (167e), selon la même étude.

Sputnik

Laisser un commentaire